Le Brouilly, un vin à connaître autrement

Les vins du Beaujolais sont réputés pour leur goût exquis et les saveurs spéciales et fruitées qu’ils présentent. Il en existe de différentes sortes, chacune avec des particularités. C’est l’exemple du Brouilly. Quelle est l’histoire de ce vin ? Quels sont les différents types de Bouilly ? Comment le boire et à quelles occasions ? Nous vous invitons à en savoir davantage dans cet article.

Une petite histoire du vin Brouilly

Le Brouilly est un vin rouge français produit dans le département du Rhône. Il s’agit d’une version améliorée du vin produit au pied du Mont Brouilly. Ce dernier était l’œuvre des Romains qui s’étaient installés dans la région. Selon la légende, celle-ci porterait d’ailleurs le nom de l’un des officiers romains de cette époque : Brulius.

Ce cru était à la base associée à celui de Côte-de-Brouilly avant d’en être séparé au début en 1938. Ceci a permis au vin Brouilly de devenir le cru le plus étendu et le plus méditerranéen du Beaujolais. En effet, il est produit sur une superficie d’environ 1393 hectares avec des sols de différentes natures. Il s’agit par exemple :

  • du sol graveleux,
  • du sol siliceux,
  • du sol granitique.

Cette grande variété permet de garantir un vin d’une très bonne structure.

Les différents types de Brouilly

La région du Rhône est connue partout en France pour les différents types de vins qui y sont produits. Vous pouvez voir les meilleurs Brouilly sur ce site. Chacun d’eux a sa propre appellation et ses propres caractéristiques.

L’appellation Brouilly

L’appellation Brouilly est considérée comme celle d’origine et la plus grande de la région. Il s’agit d’un vin produit à plus de 290 mètres d’altitude dans les communes d’Odenas et de Saint-Etienne-la-varenne par exemple. Il est de couleur rouge rubis, assez souple et fruité. Il dégage une odeur de petits fruits rouges tels que la fraise et la framboise.

L’appellation Beaujolais

Cette appellation existe sous deux formes. L’une est de couleur blanche cristalline avec des reflets parés d’or. Une fois en bouche, ce vin a un goût très proche de la note de pêche, et même de vanille quelques fois. L’autre forme est de couleur rouge carmin, due à un ensemble de petits fruits de cette couleur cueillis légèrement épicés.

L’appellation Beaujolais Villages

Ce cru est produit dans près de 38 communes dans les vignes du Beaujolais Villages. Les sols de ces régions sont généralement sableux ou faits de roches volcano-sédimentaires. Le vin issu de ces sols est fruité, mais aussi très parfumé. Il existe également sous deux formes en fonction de la couleur : rouge et blanche.

L’appellation Côte de Brouilly

Encore appelée corne verte, ce vin est celui qui se rapproche le plus de l’appellation d’origine Brouilly. Il est produit sur des sols de pierres bleues, de granites et de piémonts sur une superficie de 310 hectares. Il est à la fois expressif et fougueux et est d’un rouge grenat intense. En ce qui concerne l’odeur, elle est très proche du raisin frais et de l’iris.

L’appellation Chénas

Les crus Chénas sont produits entre les communes du Chénas et de la Chapelle-de-Guinchay. Les sols de cette région sont principalement granitiques et de piémonts. Le vin obtenu est de couleur rouge rubis avec une teinte de grenat. Ceci est lié à l’odeur de fruits noirs, de pivoine et d’épices qui s’en dégage.

L’appellation Fleurie

Ces crus sont considérés comme les plus féminins de toute la région du Beaujolais. Ils sont même obtenus à partir d’une culture dans un espace vert sur une superficie de 840 hectares. Les sols sont de granite rose et de piémonts, ce qui justifie la couleur rouge carmin obtenue. A la dégustation, le vin a une texture élégante, mais surtout très fine.

L’appellation Juliénas

Les vins Juliénas sont produits à 330 mètres d’altitude dans la commune de Juliénas. Les sols y sont principalement de nature granitique et faits de pierres bleues. Il faut toutefois noter la présence de sols schisteux. Le vin obtenu est donc d’une couleur rouge rubis très intense et laisse un goût de fruits rouges et d’arômes floraux.

L’appellation Chiroubles

Produit dans la commune de Chiroubles sur des sols entièrement en granite rose, ce cru est très frais et gourmand. C’est près d’une centaine de vignerons très expérimentés qui s’occupent de la production. Ceci garantit un résultat plus que satisfaisant.

Comment boire le Brouilly ?

Pour profiter de toutes les saveurs du vin Brouilly, il faut le boire d’une certaine manière. Les experts recommandent d’abord une température comprise entre 12 et 13 °C. Il faut également tenir compte de l’âge pour faire son choix. Il est conseillé d’opter pour une bouteille de moins de 6 ans. Enfin, il accompagne le plus souvent les plats à base de viande. Il peut s’agir aussi bien de viandes rouges de charcuteries ou de viandes blanches.

À quelles occasions boire le Brouilly ?

Boire le Brouilly peut se faire à n’importe quelle occasion. Cependant, afin de profiter de toutes les saveurs du cru, l’idéal serait de le faire à un pique-nique par exemple. Certains le dégustent également au cours d’un repas festif ou simplement pendant un apéritif entre amis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *